comparateur assurance auto

Autrement appelé CRM ou Coefficient de Réduction Majoration, le bonus-malus est un point clé dans une assurance auto. Ce dernier figure sur le relevé d’information et détermine globalement le montant de cotisation de l’assuré.

malus assurance voiture

L’utilité du CRM

Le CRM est un coefficient appliqué sur le tarif d’assurance de chaque conducteur à chaque échéance annuelle de l’assurance auto. Il faut également savoir qu’un coefficient inférieur à 1 réduit la prime d’un conducteur. A contrario, si le coefficient est supérieur à 1 il augmente la prime de chaque conducteur. Pour un exemple, où la référence de la cotisation est de 200 euros. Dans le cas d’un bonus-malus égal à 1, la cotisation reste la même, c’est-à-dire 200 euros. Par ailleurs, pour un bonus-malus inférieur, ou évalué à 0,5, la cotisation sera divisée par deux, soit 100 euros. En revanche, pour un bonus-malus équivaut à 1,25, la cotisation augmentera d’un quart, soit 250 euros.

methode calcul malus assurance auto

Comprendre ou connaître son CRM

Le Coefficient de réduction majoration figure exclusivement sur le relevé d’information, portant également le nom de relevé de situation. En principe, l’assureur le communique à chaque échéance annuelle. Par ailleurs, le concerné peut également le demander à la société d’assurance en l’appelant directement. En revanche, le type de tarifs des assurances auto temporaires n’est pas basé sur le CRM. Ces types d’assurance ne mettent pas en avant des relevés de situation à leurs assurés.

devis assurance voiture

Le calcul du bonus-malus

Pour la première souscription à une assurance, le coefficient bonus-malus de départ de chaque conducteur est de 1. Ainsi, le nombre d’accidents et le niveau de responsabilité d’un conducteur lui permettront de bénéficier d’un bonus ou bien d’un malus. Dans le cas où le conducteur n’annonce aucun accident responsable, les conducteurs bénéficieront d’un bonus. Par contre, si le conducteur déclare un ou plusieurs accidents responsables, il subira un malus. Ainsi, le coefficient est majoré, et ce, en fonction du niveau de responsabilité dans l’accident en question.

Le coefficient, lui, sera calculé en multipliant le dernier bonus-malus par 1,125 dans le cas d’un accident partiellement responsable. D’ailleurs, le coefficient sera multiplié par 1,25 en cas d’accident totalement responsable. Par ailleurs, pour plusieurs accidents responsables, une majoration du CRM est multiplicative et non additionnelle. Le conducteur subit également un malus dans le cas où un autre conducteur était au volant, dans le cas où le conducteur prête sa voiture à un membre de la famille. Effectivement, seul le véhicule responsable de l’accident sera considéré.

Fonctionnement et calcul du malus
Evaluez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *