Actuellement, le nombre de personnes utilisant le vélo pour se déplacer augmente de plus en plus. C’est logique, car il s’agit d’une alternative à la fois écologique et économique. Une question se pose : faut-il souscrire à une assurance vélo ? Découvrez dans cet article la réponse.

assurance velo

Petits mots sur l’assurance vélo ?

Il s’agit d’un contrat d’assurance proposé il y a peu de temps. En général, il a le même principe qu’une assurance auto ou moto. En le choisissant, le propriétaire de la bicyclette profite donc d’un recouvrement en cas de vol ou de dégâts matériels.

Notez que l’intéressé a le choix entre des formules bien distinctes. Les recouvrements inclus ainsi que les tarifs de la souscription varient en fonction de l’option privilégiée. C’est la raison pour laquelle il est capital de faire la chasse aux informations avant de signer le contrat. Cette initiative permet d’opter pour un meilleur recouvrement. Elle convient aussi pour éviter les mauvaises surprises.

souscrire assurance velo

Pourquoi souscrire à une assurance vélo ?

Même si l’assurance vélo n’est pas obligatoire, il est toujours judicieux d’y adhérer. Rappelons que l’achat de l’appareil représente un investissement assez important surtout s’il s’agit d’un modèle électrique.

Si l’engin se fait voler donc, son propriétaire peut perdre beaucoup d’argent. La personne concernée peut également être victime d’accident causé par un automobiliste, un motard ou par le cycliste lui-même. Elle est aussi susceptible de provoquer la blessure d’un autre individu. Bref, les imprévus sur la route sont nombreux. C’est pourquoi il est recommandé d’inscrire à l’assurance vélo.

Comment souscrire à une assurance vélo ?

Souscrire à une assurance vélo n’est pas difficile, car il suffit de contacter une compagnie œuvrant dans ce domaine et de suivre les instructions données. Le plus difficile est de trouver un prestataire digne de confiance. Pour éviter de prendre une mauvaise décision, mieux vaut ne pas se précipiter. L’idéal est de comparer les différentes offres proposées par diverses compagnies.

Bien sûr, il faut rester attentif sur le prix. Toutefois, le tarif n’est pas le seul critère à prendre compte. Il faut aussi se pencher sur les garantit, les exclusions, les couvertures complémentaires, etc. Pour en savoir davantage sur la formule, lisez attentivement les conditions d’utilisations. Il est aussi possible de consulter l’équipe de la société pour demander des renseignements.

Quelle formule choisir pendant la souscription

L’assuré peut jeter son dévolu sur la formule vélo simple. Il profitera ainsi d’un remboursement en cas de vol. C’est par exemple le cas si une tierce personne a dérobé le bien en question et que celui-ci n’a pas été retrouvé. La compagnie d’assurance intervient aussi si la bicyclette a été retrouvé, mais avec des dommages. Elle prendra en charge une partie ou bien l’intégralité des frais de réparation.

C’est le cas si le propriétaire du vélo a fait confiance à un concessionnaire agréé par la société. Pour information, l’intéressé peut également fixer son choix sur l’assurance vélo omnium. En plus des privilèges offerts par la première formule, cette option permet de bénéficier d’un recouvrement en cas de dommage causé par un vol, un accident, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *