comparateur assurance auto

Les risques d’accident d’un deux-roues sont particulièrement élevés par rapport à celles des voitures. Les conséquences sont d’autant plus importantes à moto surtout en scooter. D’ailleurs, la sécurité routière affirme que plus de 7 motards sur 10 ont déjà chuté de leurs deux-roues. Le choix d’une bonne assurance reste pour faire face aux éventuels dommages collatéraux. Ainsi, l’article mettra en avant tout ce qu’il faut savoir pour assurer son scooter.

assurance scooter

En France, les adeptes de deux-roues sont tenus de respecter deux obligations, porter un casque et assurer son véhicule. Figurant parmi les Véhicules terrestres à Moteur, les scooters doivent s’assurer au minimum en responsabilité civile. Sur le marché de l’assurance scooter, les formules ont été partagées en trois catégories, à savoir l’assurance au tiers, l’assurance intermédiaire sans oublier l’assurance tous risques.

La première formule servira à couvrir toutes les dépenses au niveau des dommages que le conducteur pourrait causer à autrui. Par contre, elle n’assurera pas le souscrit en question dans le cas où il est responsable. L’assurance intermédiaire, elle, garantit une protection minimale et assure également les souscrits en cas d’incendie ou de vol du véhicule.

L’assurance tous risques est la formule proposant la protection la plus complète sur le marché. Ainsi, elle met en avant des garanties dommages tous accidents et dommages corporels. Les garanties de dommages pour accident couvriront tout ce qui concerne les dommages causés au véhicule dans n’importe quelle situation, que ce soit un accident responsable ou non. Les garanties de dommages corporelles, elles, indemnisent tout ce qui concernera les dommages corporels que ce soit les soins médicaux ou d’autres paramètres suite à l’accident.

devis assurance voiture

souscrire assurance scooter

Les conditions de souscription

Il faut savoir qu’un véhicule motorisé doit toujours être assuré même s’il est toujours en stationnement. La validation de la demande de souscription à une assurance varie souvent en fonction du profil du conducteur et du scooter en question. D’ailleurs, un grand nombre de sociétés d’assurance vérifie les antécédents du conducteur durant l’étude de la demande. Ainsi, les organismes financiers vérifient si le conducteur a déjà eu un sinistre corporel responsable, des accidents non responsables, le vol ou encore un sinistre matériel responsable. Il existe des formules d’assurance pour tous les types de scooters allant des catégories de scooter 50 cm3 aux maxis scooters.

Les incidents courants

Plus de la moitié des conducteurs de scooter a déjà chuté de son véhicule. Bien évidemment, les incidents courants ce sont les accidents de route que ce soit responsable ou non. Par ailleurs, les adeptes de deux-roues font aujourd’hui face aux vols de scooter. En effet, ces derniers temps, le taux de vol de scooter est monté en flèche, ce qui pousse plusieurs conducteurs à souscrire à une assurance intermédiaire proposant des garanties en cas de vol du scooter en question.

Ainsi, les différentes formules devront être sélectionnées en fonction des besoins et des utilités du conducteur du deux-roues. Même si l’assurance tous risques est onéreuse, elle reste la plus conseillée étant donné qu’elle couvre tous les dommages que ce soit au niveau du scooter et de son conducteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *