comparateur assurance auto

Que ce soit un accident matériel ou ayant occasionné des dégâts physiologiques, les collisions de voitures engendrent très souvent de la désolation, un état de choc et un grand bouleversement chez les victimes. Quoiqu’il en soit, et même si ce n’est pas toujours facile, il est préconisé de garder néanmoins son calme, de reprendre ses esprits et d’appeler ensuite ou faire appeler sa compagnie d’assurance et faire une déclaration de sinistre, en fonction de la gravité de l’accident.

que faire accident route

Dés que possible, surtout si l’accident en question a eu lieu dans un endroit où il y a beaucoup de passants, la première chose à faire est de sécuriser l’endroit, avec le triangle ainsi que les gilets jaunes obligatoires dans ces circonstances. Vous pouvez également, si le véhicule n’est pas trop accidenté, allumer vos warnings, afin de prévenir les autres conducteurs qu’un accident vient de se produire et qu’il faut réduire immédiatement leur vitesse.

qui contacter incident route

devis assurance voiture

De suite après ces dispositions, que ce soit vous où une personne présente à vos côtés, appelez d’une part les sapeurs pompiers, la police, la gendarmerie, et d’autre part, selon la gravité du sinistre, votre assistance si toutefois votre voiture peut être remorquée chez le garagiste. Concernant votre compagnie d’assurance, et avant même de les contacter, il faut impérativement remplir un constat des 2 personnes impliquées, et le transmettre dans les 5 jours suivant l’accident de la circulation. Ce document spécifique donne ainsi l’opportunité à l’assurance d’intervenir rapidement pour prendre en compte le sinistre en question et vous dédommager selon si votre responsabilité est engagée ou non. Dans l’hypothèse où cela ne se passe pas bien avec le responsable de l’accident, pensez à noter son numéro d’immatriculation pour le cocher dans la rubrique prévue sur le constat et en précisant son refus d’obtempérer.

A ce titre, il est utile de savoir que cet acte officiel de constatation par consentement mutuel, dés qu’il est complet et paraphé, représente une preuve qu’il est très difficile de récuser. Au pire des cas, et toujours si le chauffeur impliqué ne veut toujours rien reconnaître, n’insistez plus et envoyez votre constat, en prenant soin de résumer la situation. Les deux assurances concernées se contacteront et traiteront le litige ensemble. Si en plus, l’autre conducteur et coupable de l’accident n’est pas assuré, ce sera le fond de garantie des assurances qui prendra le relais, car sans cela, la victime risquerait de ne pas pouvoir être indemnisée.

Que faire juste après un accident de voiture ?
Evaluez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *